Editorial

Depuis plusieurs heures, je tourne et retourne mon stylo. Les vœux pour 2017… Que dire qui ne soit banal ? Comment trouver des mots d’Espoir quand les valeurs de la République et de la Franc-Maçonnerie ont été si durement éprouvées cette année ?

Oui, je redoute que l’obscurantisme se manifeste à nouveau. Oui, je crains pour la Liberté en général, la Liberté des femmes en particulier. Oui, j’appréhende les amalgames et la banalisation de l’inacceptable.

 

Il me revient soudain à l’esprit une photo du Camp des Milles où j’ai fait une conférence cet automne. On y voit des dizaines d’employés d’un Arsenal à Hambourg. Debout, ils exécutent tous dans un même mouvement le salut nazi. Parmi eux, seul, un homme croise les bras. Quelle dignité au milieu de ses collègues automatisés ! Il résiste, tête haute… Au-delà du temps, 1936-2016, il m’apporte l’Espoir.

Je me dis que les Franc-Maçonnes aussi savent tenir bon et résister.
Les pieds enracinés dans le terreau de leurs valeurs.
La main sur le cœur, fidèles à leur engagement et à l’Amour de l’humanité.
La tête haute, elles rejettent le prêt-à-penser en femmes libres et vigilantes.

Bâtisseuses du présent et de l’avenir, elles s’appuient sur la force de la transmission initiatique.
Joyeuses, elles construisent ensemble parce qu’elles savent qu’on ne peut bâtir seul et que la Fraternité est essentielle au progrès de l’humanité.
Guidées par le recherche de la Vérité, elles rayonnent dans les gestes les plus quotidiens, pour défendre les valeurs de la République : la Liberté, l’Egalité, la Fraternité.
Pour 2017, je formule un vœu simple: que notre Obédience s’enrichisse  encore d’autres femmes remarquables qui s’engagent pour bâtir un monde meilleur !
Oui, la Franc-Maçonnerie est source d’Espérance et de Lumière.

Marie-Thérèse BESSON, Présidente 

Lire la suite

Lire la suite

Nous rejoindre

AccueilOù nous rencontrer ?

Foire aux questions

1 - Qu’est-ce qu’une Obédience maçonnique ?

C’est à la fois une association profane- loi de 1901- et un Ordre iniatique qui rassemble des individus -appelés « sœurs » ou « frères »- au sein de groupes de travail appelés « Loges ». Chacune de ces Loges travaille au perfectionnement moral de l’individu et à l’amélioration constante de l’humanité.
Ces Loges sont rattachées administrativement à une structure centrale appelée « Obédience ».
Les différentes Obédiences peuvent prendre le nom de « Grande Loge», « Grand Orient », ou « Ordre ».
Il existe des Obédiences monogenre (exclusivement féminines ou exclusivement masculines) ou des Obédiences mixtes.

2 - La Grande Loge Féminine de France est-elle une secte ?

Ouverte sur le monde, la G.L.F.F. n’est pas une secte :

La G.L.F.F. ne propose aucune doctrine et ne prône aucun dogme. Seule s’exerce la liberté absolue de conscience pour ses adhérentes.
Pour y entrer il faut en faire la demande et que cette demande soit acceptée par une Loge.
Pour quitter cette Obédience, il convient d’en faire la demande et de démissionner comme dans toute association.
Seule une cotisation annuelle est demandée.

3 - Est-il nécessaire de croire pour entrer à la Grande Loge Féminine de France ?

La G.L.F.F. est une Obédience adogmatique. Elle n’exige aucune croyance de ses adhérentes.
Dans sa déclaration de principes, la G.L.F.F. affirme son attachement aux principes de Liberté, d’Egalité, de Fraternité, de Tolérance, de Laïcité. Elle laisse à chacune la liberté de croire ou de ne pas croire dans le seul respect de sa liberté de conscience.

4 - Qu’entend-on par « secret maçonnique » ?

Cette expression peut s’entendre de deux façons :
S’agissant de l'expérience initiatique, c’est un vécu intime, propre à chaque individu, donc incommunicable.
S’agissant de la divulgation de l’appartenance d’une sœur à la G.L.F.F., si chacune est libre de faire état de sa qualité de Franc-maçonne, en aucun cas, elle ne peut dévoiler la qualité de ses sœurs et de ses frères.

5 - Pourquoi choisir une Obédience féminine ?

Une Obédience féminine offre aux femmes un espace de parole et de réflexion qui leur est propre. Elle contribue à la prise de conscience d’elles-mêmes afin d’accéder à une plus grande liberté intérieure et intellectuelle. Ce choix n’est pas un signe de repli sur soi. Il n’exclut pas le travail avec des Francs-maçons d’autres Obédiences aussi bien dans le cadre de tenues que de colloques ou de conférences.

6 - Qu’est-ce que le rituel ?

Le rituel rythme et ordonne le déroulement de la tenue (réunions régulières de sœurs en Loge). Il a pour fonction de passer d’un espace de réflexion profane à un espace de réflexion maçonnique. Les rituels sont adaptés aux différents rites pratiqués à la G.L.F.F

7 - Comment travaille-t-on en Loge ?

Le travail en Loge est le pivot de la démarche maçonnique. Au cours de ces tenues, (en général deux fois par mois) les Franc-maçonnes se saisissent de questions diverses. Les thèmes sont de nature symboliques philosophiques ou sociétaux. C’est par l’écoute et la confrontation des idées que le débat s’élargit donnant à chacune et au groupe, la possibilité de s’enrichir.

8 - Quelle est la différence entre une Obédience féminine et d’autres associations de femmes ?

La différence tient essentiellement au fait que la G.L.F.F. est un Ordre initiatique c'est-à-dire qu’elle engage dans une progression spirituelle, une élévation de la pensée.
C’est cette démarche qui permet de se questionner, différemment et donc de porter un regard autre sur la société.

9 - Qui sont les femmes Franc-maçonnes de la Grande Loge Féminine de France ?

Les Francs- maçonnes de la G.L.F.F. viennent de tous les horizons. Ce sont des femmes de tous âges et de tous milieux socio-professionnels.
L’Obédience est ouverte à toutes les femmes de plus de 18 ans, indépendamment de leur diplôme, de leur niveau d’études ou de leur formation initiale.
Ce sont des femmes engagées qui ont envie de réfléchir et de travailler ensemble.

10 - Comment peut on prendre contact avec la Grande Loge Féminine de France ?

On peut prendre contact :

  • soit par l’intermédiaire d’une Franc-maçonne de la G.L.F.F. que vous connaissez et qui se sera dévoilée 
  • soit en écrivant au secrétariat de l’Obédience
  • soit en déposant un message dans la rubrique "Nous contacter" sur ce site.


Des conférences publiques sont également organisées régulièrement dans toute la France. Elles permettent de rencontrer des Franc-maçonnes de la G.L.F.F.
Ces conférences sont annoncées sur ce site. Consultez-le régulièrement.

Accueil - Nous contacterMentions légales