Editorial

Depuis plusieurs heures, je tourne et retourne mon stylo. Les vœux pour 2017… Que dire qui ne soit banal ? Comment trouver des mots d’Espoir quand les valeurs de la République et de la Franc-Maçonnerie ont été si durement éprouvées cette année ?

Oui, je redoute que l’obscurantisme se manifeste à nouveau. Oui, je crains pour la Liberté en général, la Liberté des femmes en particulier. Oui, j’appréhende les amalgames et la banalisation de l’inacceptable.

 

Il me revient soudain à l’esprit une photo du Camp des Milles où j’ai fait une conférence cet automne. On y voit des dizaines d’employés d’un Arsenal à Hambourg. Debout, ils exécutent tous dans un même mouvement le salut nazi. Parmi eux, seul, un homme croise les bras. Quelle dignité au milieu de ses collègues automatisés ! Il résiste, tête haute… Au-delà du temps, 1936-2016, il m’apporte l’Espoir.

Je me dis que les Franc-Maçonnes aussi savent tenir bon et résister.
Les pieds enracinés dans le terreau de leurs valeurs.
La main sur le cœur, fidèles à leur engagement et à l’Amour de l’humanité.
La tête haute, elles rejettent le prêt-à-penser en femmes libres et vigilantes.

Bâtisseuses du présent et de l’avenir, elles s’appuient sur la force de la transmission initiatique.
Joyeuses, elles construisent ensemble parce qu’elles savent qu’on ne peut bâtir seul et que la Fraternité est essentielle au progrès de l’humanité.
Guidées par le recherche de la Vérité, elles rayonnent dans les gestes les plus quotidiens, pour défendre les valeurs de la République : la Liberté, l’Egalité, la Fraternité.
Pour 2017, je formule un vœu simple: que notre Obédience s’enrichisse  encore d’autres femmes remarquables qui s’engagent pour bâtir un monde meilleur !
Oui, la Franc-Maçonnerie est source d’Espérance et de Lumière.

Marie-Thérèse BESSON, Présidente 

Lire la suite

Lire la suite

Nous rejoindre

Droits des femmes

 

A l’occasion de son déplacement à New York le 14 octobre, la ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a remis au Secrétariat Général des Nations Unies la notification par la France de la levée de ses réserves sur certaines dispositions de la convention sur l’élimination de toutes les discriminations à l’égard des femmes (CEDAW).

L'association Tunisienne des Femmes Démocrates lance un appel contre les violences faites aux femmes sous prétexte de tradition ou de religion.
Leur mouvement autonome lutte contre l’oppression patriarcale et veut conquérir la citoyenneté pour les tunisiennes.

La Grande Loge Féminine de France prend acte de l’arrêt de la Cour de Cassation du 19 mars 2013 dans l’affaire qui oppose la crèche Baby-Loup à l’une de ses anciennes employées. Elle considère que les convictions religieuses relèvent du domaine de l’intime et de la sphère privée. Leurs manifestations par des signes ostensibles font courir à notre pays un risque majeur de création de tensions et de leur escalade.

Un extrait du journal Le  Monde :

Une avancée jugée historique ... L'Iran, la Libye, le Soudan et d'autres pays musulmans ,  ont accepté  le principe qu'aucune coutume, tradition culturelle ou religieuse ne justifie des violences faites aux femmes .

Une Fiche d'expérience « Profession banlieue » intitulée « L'insertion sociale et professionnelle des femmes en grande précarité » a été mise en ligne sur la base documentaire du Secrétariat général à la ville.
La commission des lois du Sénat s'engage pour la féminisation des conseils d'administration des sociétés cotées à l'échelle européenne.
Pour lutter contre l’excision, encore pratiquée sur le sol français, la ministre des Droits des femmes, Najat VALLAUD-BELKACEM, a assuré le 7 février que le gouvernement présenterait avant fin février un projet de loi visant à renforcer les sanctions envers les personnes jugées coupables d’incitation à pratiquer ces mutilations génitales féminines.
George PAU-LANGEVIN, Ministre délégué chargée de la réussite éducative et Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre des Droits des femmes ont signé le jeudi 7 février à Orléans la convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif.
Un séminaire sur la santé des femmes est organisé du 6 au 8 février 2013 février par la chaire Santé de Sciences Po en partenariat avec le Planning familial, la MGEN, la LMDE et Médecins du Monde.
Accueil - Nous contacterMentions légales